De l’intérêt politique de faire passer La France Insoumise pour une horde de sauvages

lamaffiche

De l’intérêt politique de faire passer La France Insoumise pour une horde de sauvages

 
Communiqué de Adrien Quatennens – 17 mai 2017
 
Nous avons appris Lundi 15 Mai, par le concours d’un journaliste, que la mairie de Lille allait facturer aux candidats à l’élection présidentielle le nettoyage de l’affichage sauvage.
 
À cette occasion, il nous a été annoncé que La France Insoumise et son candidat, Jean-Luc Mélenchon, allaient recevoir la note la plus salée de toutes. Celle-ci s’élèverait à 2 500 euros. Si nous avons pu constater effectivement que certaines affiches de notre mouvement avaient été collées en dehors du cadre légal, nous le déplorons. Néanmoins, nous sommes particulièrement étonnés d’occuper la première place de ce tableau compte tenu de ce que nous avons pu observer sur les murs de la ville. Qu’à cela ne tienne, nous voulons croire au sérieux déployé par le socialiste Sébastien Duhem, chargé de ce dossier pour la mairie, dans la tâche à laquelle il s’emploie ici. Nous refusons cependant l’usage politique inavoué de cette facture pour entacher La France Insoumise et contester le sérieux des volontaires et nombreux bénévoles qui la composent. En effet, le mouvement a à cœur de mener la bataille démocratique dans le respect des règles et du cadre légal. Ainsi, chaque référent des groupes d’appui de La France Insoumise dispose régulièrement d’informations à rappeler à ses participants et cela est fait, notamment lors de la remise des affiches. Par ailleurs, ces affiches étant à disposition de chacun et également commandables sur Internet, il parait difficile (pour ne pas dire impossible) de contrôler les faits et gestes de l’ensemble de ceux qui décident de passer à l’action individuellement. Nous avons cependant rappelé une nouvelle fois les consignes dans le cadre de la campagne des élections législatives.
A ce propos, nous rappelons que, pendant la campagne présidentielle, aucune photo des candidat-e-s aux législatives de La France Insoumise n’apparaissait sur la moindre affiche. Le seul candidat aux législatives dont on a pu voir la photo sur des affiches pendant la campagne présidentielle s’y trouvait mis en scène aux côtés d’un certain Benoît Hamon.
Sébastien Duhem penserait donc au candidat de son propre parti quand il déclare que « c’est paradoxal d’être candidat aux législatives, donc à être législateur, et de s’affranchir de la loi sur le terrain » ? Lequel candidat est d’ailleurs législateur depuis de bien longues années !
Nous profitons de l’occasion que nous donne Sébastien Duhem pour déplorer le manque d’espace effectif pour l’affichage politique à Lille alors que les publicités de toutes sortes envahissent littéralement la ville. En effet, tout militant politique lillois qui s’adonne au collage sait que sur les panneaux d’affichage libre de la ville, ses affiches ne tiendront pas plus de quelques heures avant d’être systématiquement recollées par des affiches annonciatrices d’évènements en tous genres qui, en occupant l’espace qui leur est bien évidemment dû, n’en laisse absolument aucun à l’expression démocratique. Nous réaffirmons notre attachement au respect du cadre légal et nous demandons à la mairie de Lille des mesures immédiates pour permettre un affichage politique réel sur des panneaux d’affichage qui soient véritablement libres. On ne peut pas déplorer le manque d’intérêt pour l’action politique d’une part et ne pas faciliter les conditions de son expression sur l’espace public d’autre part.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s