Et dans le rôle de petit Benoît Hamon de la 1ère circonscription du Nord : François Lamy !

rose-fanee2
Et dans le rôle de petit Benoît Hamon de la 1ère circonscription du Nord : François Lamy !
Communiqué de Adrien QUATENNENS – 13 Mai 2017
Ce vendredi soir, le depuis vingt ans ans député PS de l’Essonne et ex-ministre sous Hollande, François Lamy, lançait sa campagne à Lille aux côtés de Martine Aubry pour les législatives sur la 1ère circonscription du Nord.
Dans la droite ligne de Benoît Hamon et de ses alliés qui ont usé et abusé du Mélenchon-Bashing pendant sa campagne désastreuse, Martine Aubry caricature grossièrement « une Gauche à la Mélenchon qui veut tout casser et ne veut surtout pas gérer » et François Lamy fustige « une forme de populisme » d’un « chef » et termine en appelant ses soutiens à « retourner » les électeurs de Jean-Luc Mélenchon. A part quelques formules creuses à notre égard, la pauvreté abyssale de l’argumentation sur le fond est consternante. L’adversaire semble en tout cas bien désigné : Jean-Luc Mélenchon et son mouvement, La France Insoumise. Emmanuel Macron et la droite sont, eux, relativement épargnés par les responsables socialistes. On le comprend bien : Avec 30,41% des voix pour La France Insoumise et son candidat, les électeurs de la 1ère circonscription du Nord ont placé Jean-Luc Mélenchon en tête et exprimé un choix clair en faveur du programme « L’Avenir en Commun » et l’humanisme social et écologique qu’il incarne.
Le 23 Avril dernier, il a manqué 600 000 voix à Jean-Luc Mélenchon (qui a totalisé 19,6%) pour accéder au second tour de l’élection présidentielle pendant que le candidat du PS, Benoît Hamon, atteignait péniblement un score de 6,36%.
Malgré cela, c’est bien le costume de petit Benoît Hamon de la 1ère circonscription du Nord que François Lamy a visiblement choisi d’endosser ce vendredi soir. Avec le candidat représentant la droite de François Fillon, Nicolas Lebas, ils joueront donc la bataille des seconds couteaux. C’est le vieux monde qui s’écroule et avec lui, ses certitudes.
Quant à nous, nous avons un mois pour transformer le résultat de Jean-Luc Mélenchon sur la circonscription en élection d’un député pour une majorité insoumise à l’Assemblée Nationale.
J’appelle les électrices et électeurs de La France Insoumise et de son candidat, Jean-Luc Mélenchon, à rester groupés derrière les candidat-e-s qu’il soutient pour les législatives, et à continuer de convaincre autour d’eux qu’il faut se saisir du bulletin de vote France Insoumise le 11 juin prochain pour faire d’un vote plusieurs coups :
1 – Ne pas donner les pleins pouvoirs à Emmanuel Macron et son programme libéral en trompe l’oeil progressiste

2 – Ecarter durablement l’extrême-droite de l’Assemblée Nationale
3 – Balayer un bon coup le Vieux Monde sclérosé de la droite et du PS
4 – Conquérir une majorité insoumise avec les candidat-e-s soutenu-e-s par Jean-Luc Mélenchon afin de mettre en oeuvre le programme « L’Avenir en Commun » et traiter enfin véritablement la triple crise démocratique, sociale et écologique
Adrien QUATENNENS,
Candidat de La France Insoumise soutenu par Jean-Luc Mélenchon,
Elections Législatives des 11 et 18 Juin 2017
1ère circonscription du Nord

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :